ciel-rose-samedi-bonheur

Samedi Bonheur #2

Je crois que c’est thérapeutique de se focaliser sur les moments de joie et de bonheur ! Elle a du bon cette rubrique Samedi bonheur.

Les bons moments sont trop courts pour les attendre aussi longtemps. Quand t’en as un, faut tu le savoure que tu l’apprécie doucement.

12/01/19 – Samedi bonheur et jeux de société

Aller à la bibliothèque avec la toute petite contre moi
Le poulet grillé au four dégusté avec les cousins
Manger encore de la galette chaude
Acheter un nouveau jeu de société
Se dire qu’il faut qu’on ait plus de jeux à la maison
Se faire (radicalement) couper les cheveux
Reprendre vie avec mes nouveaux cheveux
Dîner en compagnie des parents et de quelques frères et sœurs
Jouer à Chromino avec ma petite sœur et ma maman

Les bonheurs simples

J’ai récemment lu un article qui évoquait ces jeunes mamans en décalage avec leurs amies car leur principale occupation était leurs enfants et qu’elles étaient heureuses que ce soit ça. Je me suis reconnue dans cet article et je constate aussi que les bonheurs les plus appréciables sont les plus simples. Un bon repas, la famille, les enfants, un coin de ciel bleu et une nuit de sommeil.

Rajouter à ça des petites mains chaudes qui font des câlins, un amoureux attentionné, c’est la combinaison gagnante.

Et vous, vos petits bonheurs ?

Et si vous avez Le premier épisode de Samedi Bonheur est juste là.

enfant qui lit un grand livre sur un petit matelas par terre

Samedi Bonheur #1

Et si on partageait un peu plus nos petits bonheurs ? Les petits moments de vie tout simples, qui ne payent pas de mine, mais qui font de ta journée une journée bonheur ? En quoi ça consiste Samedi Bonheur ? À lister les choses choses, faites, entendues le samedi qui vous rendent heureux. Je commence ?

5/01/19 – Samedi Bonheur et bibliothèque

Nous sommes tous les 4 à la bibliothèque
L’enfant joli et son petit doigt fait basculer les livres dans les bacs de la bibliothèque
Son écoute attentive
Son choix de livres  – au pif ou sélectionnés avec soin ?
« ON LIT CROCOLOU ? »
La toute petite et ses siestes en porte-bébé JPMBB toute calée contre moi
L’enfant joli qui chante Gloria in excelsis deo dans le tram
La toute petite qui se met debout
La visite du nouveau de travail de Grégoire
Le verre pris avec les cousines/nièces et la belle-soeur, beau-frère.

 

Et vous, votre Samedi Bonheur ?

 

Si comme moi, tu ne connaissais pas Crocolou, ne sois pas ignorant trop longtemps : L’enfant mi-loup, mi crocodile

 

blog-renontre-H-T

Quand l’enfant joli rencontre sa sœur

En mai 2018, une toute petite poire a fait son apparition dans nos vies après une nuit forte en émotions. Comme beaucoup de parents, la rencontre entre le(s) premiers(s) enfant(s) et le nouvel arrivant intrigue toujours.

Fatiguée de toutes ces émotions, je n’étais pas présente lors du premier face à face entre le bébé joli et le grand-frère. Mademoiselle Poire était dans son lit, l’enfant joli l’a observé de loin. Pas trop de réaction parait-il.

C’est quelques minutes après que la vraie rencontre a eu lieu. Il était sur les genoux de sa tante, la petite dans les bras de son papa. Il n’a pas tardé à se jeter sur elle. Il vu son nez, il a demandé si c’étaient ses doigts à elle et oh, elle a aussi des pieds.

Le grand amour a commencé entre l’enfant joli et Miss Poire.

Les première semaines il voulait tout le temps la prendre. Nous appelait quand elle était en train de pleurer. Quand je tardais un peu à aller la chercher ils nous disait « Je vais la chercher » d’un air très concerné. On ne laisse pas Miss Poire dans un coin.

Une jolie rencontre entre deux petits enfants qui vont passer beaucoup de temps ensemble…
Pour mémoire j’ai fait un article sur la rencontre entre la toute petite et moi. Il y a presque un an. Allez le lire !

20180510_163013

La rencontre

Pendant une grossesse il y a peu de moments où l’on rencontre l’enfant attendu. Pour ma part je suis suivie par mon médecin traitant je n ai donc que 3 échographies obligatoires. Pour cette grossesse j’ai eu le droit à une première avant les 3 obligatoires où je n ai vu qu’un tout petit haricot. Pas la rencontre la plus folle.

À la 1ère obligatoire c’est plus concret. Première rencontre. Premier profil. Fou. Le cœur bat si vite.

Et il y a la deuxième où quand tu n’es pas suivie par un gynécologue (qui te fait des échographies à chaque rendez-vous), tu découvres si c’est un tout petit ou une toute petite qui se niche au creux de ton ventre. Cette annonce a été pour moi LA rencontre avec notre bébé. Je le sens il/elle bouge bien depuis quelques temps. Mais je n’arrivais pas à me projeter. Depuis mardi c’est chose faite. C’est une princesse au petit pois qui viendra agrandir la famille.

Bienvenue jolie coeur.

20171217_152308

Le voir grandir

On se pose 3 minutes et on l’observe vivre sa vie ?

Le tout petit est un enfant assez indépendant. Il n’a jamais réclamé trop les bras, sait jouer tout seul, lit ses livres seul et raconte des histoires à ses copains imaginaires. C’est plutôt pratique quand on a une maison à faire tourner.
Malgré le bazar de l’appartement, on prend le temps de l’observer. On observe ses mains, ses yeux, son attitude, sa façon d’apprendre. C’est passionnant.

Dimanche dernier nous étions tous les deux au parc et comme à son habitude il a grimpé partout, s’est cassé la figure 7 fois, a papoté avec les enfants plus grand, s’est fait bousculé par un grand qui voulait récupérer sa voiture et il a sauté dans une petite flaque d’eau. Et moi, de mon banc à quelques mètres, je l’ai observé.

J’ai observé ses petits yeux curieux, essayé de comprendre ce qui était nouveau pour lui, j’ai tenté de m’immiscer dans son petit cerveau de tout petit de presque 17 mois. Fascinant. Cet enfant est fascinant. Il est fascinant dans sa façon de tester un truc, réessayer, réussir. Fascinant de voir sa réaction quand il réalise, comprend quelque chose de nouveau.

Oooh !

Comme tout enfant, il a aussi l’émerveillement facile. En ce moment ce sont les lumières du sapin. Le matin il court dans le salon et pousse un grand « oooh ! ». Dans son livre de l’automne, se mêlent pleins de personnages aux histoires bien différentes. Quel plaisir de le voir trouver Niko le perroquet derrière un volet. Ses petits yeux s’ouvrent grand à la quête d’autres animaux à reconnaître.

Je me demande ce qui se passe dans sa tête quand il vide son « buch » anglais de ses occupants et que minutieusement il les remet en place.

Le tout petit a aussi des petites habitudes rigolotes à observer. Sa façon de passer sa cuillère de la main droite à la main gauche jusqu’à ce que la main droite s’en saisisse correctement. Très concentré le bonhomme.

Récemment, j’ai acheté un nouveau livre sonore : Les bruits de la nuit. Vous auriez vu sa petite bouille tout surprise quand le vent s’est mis à souffler, quand le renard a glapit dans son coin, ou quand le premier bus a klaxonné. Autant de bruits qu’il n’avait pas forcément l’habitude d’entendre ou qu’il ne s’attendait pas à entendre.

 

On n’est pas que des parents… mais quand même

Tous ses moment sont magiques. Magique de voir qu’un si petit garçon grandit et apprend à une vitesse folle. Gratifiant de savoir que c’est un peu grâce à nous qu’il devient ce qu’il est. La vie de parent n’est pas toujours facile, mais ces moments là font tout oublier.

Et vous, quels sont les petits gestes de vos enfants qui vous émerveillent ? Les regardez-vous vivre leur vie ?

Prochainement je vous parlerai de ce que lui observe ! À bientôt.