livre

Point lecture

Je lis un peu. 
Pas que des choses très intellectuelles, je le reconnais. C’est donc l’heure de faire un Point Lecture. Mes lectures ont toujours le pouvoir de me faire partir loin de mon quotidien qui se résume ces temps-ci à tenter de devenir une vraie adulte en passe de finir ses études.

Au diable les cours passionnant de Master 2 CPEAM, j’aime lire des livres d’adolescents. Petit retour tout en poésie sur les quelques livres lus depuis l’été. Je n’ai pas vocation à faire des critiques aussi détaillées et lumineuses que l’ensemble des lectrices/youtubeuses/blogueuses. Tout d’abord parce que je ne me souviens que très rarement des histoires.

Et c’est aussi un prétexte pour glisser quelques photos de mes vacances…

Inspirant JT de France 2

La (quasi) seule fois où j’ai regardé un JT de 13 heures, il m’a soufflé une de mes lectures du mois de Juillet.

Le liseur de 6h27. Drôle, ce petit roman ressemble à nouvelle. J’aime les histoires banales racontées sans détours. Parfait pour une lecture de vacances dans le grand nord, dans un train norvégien traversant le pays d’Est en Ouest. J’aimerai vous dire tout le bien que je pense de ce roman. Malheureusement je cogite depuis 2 mois, en vain.
Lisez le. Ça fait du bien.

 

#Bergen #LaVue #LesVacances #Norway ♥

Une photo publiée par Madeline (@madel000n) le

 

Histoire un peu moins joyeuse…. Affaire classée de Danielle Thiery 
Un roman policier qui parle de petits souliers rouges. L’histoire est un peu tarabiscotée et parfois, on s’y perd. Malgré cela, à la manière d’un Exbrayat, nous soupçonnons tour à tour l’ensemble des personnages. La policière torturée me fait un peu penser à Laure Berthaut dans la série Engrenages. 
Je ne me souviens plus du tout du dénouement, seulement que je l’ai conseillé et prêté à ma sœur !

Puis j’ai lu Les enfants des justes. A moins que ce soit avant les deux précédents…? M’enfin. Jolie histoire de courage et d’enfants. La résistance, bien racontée est toujours captivante. A la rentrée, je me suis replongée dans les dystopies arrêtées avant l’été.

J’ai pu, enfin, terminer La Sélection de Kiera Cass. Parfois cousu de fil blanc on se prend rapidement à l’histoire. On peut trouver quelques points communs avec Katniss Everdeen, mais l’héroïne est tout de même bien différente. Tout en puissance elle a un gout plus prononcée pour les beaux habits et vivre dans un palais ne la dérange pas.
Après un peu d’hésitation au début du 3ème tome, je n’ai pu lacher la liseuse pour connaitre enfin le fin mot de cette histoire. Contrairement à Hunger Games et à Divergente, cette trilogie ne sera pas adaptée au cinéma. Grand bien leur fasse.
Ah, et il y a aussi les Histoires secrètes que l’ai lues. Passionnants. J’aime bien les couvertures des romans. (Like a girl)

#Preikestolen #pulpitRock

Une photo publiée par Madeline (@madel000n) le

 

Dans la même lignée j’ai terminé Divergente, moins bien que les deux premiers tomes, le troisième est un peu longuet. Surement parce que j’avais oublié ce qui se passe dans le tome 2.
Je reste encore très surprise par la fin de cette trilogie. Même si pour une fois, mon souhait de voir mourir le héro a été réalisé.
Juste avant de commencer ce tome 3, j’ai lu le tome 1.5. Un petit bout de l’histoire écrit du point de vu de Quatre. Pas fou mais pas mauvais non plus.

Et là, cette semaine j’ai lu très rapidement Nos étoiles contraires. Pas eu le temps d’aller le voir au cinéma. J’ai un peu hésité avant de me lancer. Tout ce tapage n’aidant guère. Toujours est-il que ce n’est pas un navet. On se prend au jeu. J’ai eu le cœur serré sur la fin après avoir beaucoup ri pendant tout le livre.

Je recherche…

Si l’un d’entre vous veux bien me prêter Geek Girl de Holly Same ou BZRK de Michaël Grant, je suis preneuse. :)

 

#vacances #campagne #LovelyLife

Une photo publiée par Madeline (@madel000n) le

 

Laisser un commentaire